Combien de temps peut durer une embolie pulmonaire ?

par Délinquante
Combien de temps peut durer une embolie pulmonaire : tout savoir !

Les maladies touchant les poumons doivent être prises au sérieux. L’embolie pulmonaire est l’une de ces maladies très dangereuses qu’il ne faut surtout pas laisser traîner. En effet, lorsque le diagnostic à poser pour détecter sa présence n’est pas vite réalisé ou lorsqu’il n’est pas bien effectué, cela peut être fatal pour la personne qui en souffre. L’embolie pulmonaire n’est pas un mal dont les effets, symptômes et traitements sont connus de tous. Poursuivez la lecture de cet article pour découvrir les informations essentielles à propos de cette maladie.

L’embolie pulmonaire : qu’est-ce que c’est ?

L’embolie pulmonaire est u problème de santé qui se manifeste par l’obstruction d’une artère pulmonaire ou une obstruction d’une de ses branches. Cette obstruction est en général causée par un caillot de sang qui provoque une altération des échanges gazeux. Or, cela risque d’altérer l’oxygénation du sang chez les patients atteints. Les caillots de sang responsable de l’obstruction des artères pulmonaires se forment globalement lors d’une phlébite, c’est-à-dire la présence d’un caillot de sang se formant dans une veine au niveau des jambes.

Dans ce cas de figure, le caillot se détache de la paroi de la veine. Il remonte ensuite vers le cœur en suivant le sens de la circulation veineuse. À cet instant, dès que le ventricule droit se contracte, il envoie les caillots dans les artères pulmonaires. Par conséquent, les caillots se retrouvent bloqués lorsqu’ils sont acheminés vers des conduits plus étroits. Même si elle est peu fréquente, l’embolie pulmonaire est capable de vous être rapidement fatale lorsque le traitement nécessaire n’est pas suivi à temps pour l’éliminer.

Quels sont les symptômes de l’embolie pulmonaire et combien de temps peut-elle durer ?

L’embolie pulmonaire peut se manifester à travers plusieurs symptômes visibles que vous devez apprendre à reconnaître. Il s’agit entre autres de :

  • La tachycardie (les battements de cœur dépassant 100 battements par minute) ;
  • La sensation de tanguer en marchant ;
  • La toux irritative avec crachats de sangs (parfois) ;
  • L’essoufflement ;
  • La sensation de gêne respiratoire ;
  • Les douleurs thoraciques…

Une embolie pulmonaire est considérée comme une urgence médicale. Ainsi, dès que vous remarquez l’un des symptômes ou signes énumérés précédemment, vous devez immédiatement vous diriger vers un médecin spécialiste afin qu’un diagnostic soit posé le plus rapidement possible. Après l’examen, le médecin pourra déterminer le traitement idéal à faire pour en venir à bout dans un bref délai. Ainsi, le temps que cette maladie prendra dépend de la réactivité des patients et du traitement adopté. Il n’y a donc pas une durée standard. Le mieux, c’est de se faire prendre en charge par un spécialiste le plus tôt possible pour éviter les éventuelles complications.

Quelles sont les personnes les plus exposées à l’embolie pulmonaire ?

Tout le monde peut souffrir d’une embolie pulmonaire du jour au lendemain. En revanche, le niveau d’exposition à ce mal n’est pas la même d’un individu à un autre. Les personnes ci-dessous ont un fort risque d’exposition à l’embolie pulmonaire. Il s’agit principalement de :

  • Les personnes en surpoids ;
  • Les toxicomanes ;
  • Les sédentaires ;
  • Les patients ayant une fracture au niveau des membres inférieurs ;
  • Les nouvelles mamans (femme ayant accouché au cours des six derniers mois) ;
  • Les patients souffrant de maladies pulmonaires ou cardiaques ;
  • Les personnes ayant récemment subi une opération chirurgicale…

Étant les plus vulnérables, ces personnes seraient futées d’adopter des mesures de prévention. Elles peuvent notamment adopter des compléments alimentaires favorisant la perte de poids, faire des activités physiques régulières et adopter un mode de vie sain.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

laissez un commentaire