Quels sont les dangers liés à la prise de mirtazapine ?

par Délinquante
Mirtazapine danger : indications et posologie

Selon les rapports de l’OMS, on enregistre des milliers de cas de dépression chaque jour à travers le monde. Il existe plusieurs traitements pour venir à bout de ce mal. Le traitement médicamenteux constitue l’une des solutions les plus efficaces à ce jour. La mirtazapine est ainsi l’un des antidépresseurs les plus prescrits par les professionnels de la santé. Ayant un effet sédatif, elle est généralement utilisée pour les cas de dépression majeurs chez les adultes. Ce médicament peut avoir plusieurs effets sur l’organisme de celui qui le consomme. On en parle ici.

Les actions de la mirtazapine sur l’organisme humain

De la catégorie des antidépresseurs noradrénergiques et stéoonéiques, la mirtazapine est une molécule chimique qui a fait l’objet de plusieurs essais cliniques. Elle est très utilisée pour soulager les symptômes relatifs à des troubles dépressifs tels que la mélancolie, le manque de dynamisme, l’apathie, le manque de sommeil, la perte d’appétit, le dégoût pour certaines activités, etc. La mirtazapine est une antagoniste des récepteurs présynaptiques de la noradrénaline.

Son rôle, c’est d’accroître la vitesse de transmission sérotoninergique et noradrénergique des neurones. En cas de risque suicidaire élevé, la mirtazapine peut donc être utilisée pour calmer les patients. Selon l’avis des spécialistes en psychiatrie, les antidépresseurs comme la mirtazapine aident à rééquilibrer les substances chimiques du cerveau. En général, ces types d’antidépresseurs prennent quelques semaines avant de faire effet. Comme avec l’huile de laitue, il va falloir de ce fait de la patience pour que le médicament fasse effet complètement chez les patients. 

Mirtazapine danger

Les effets secondaires et dangers de la mirtazapine

Tout comme la plupart des médicaments, la mirtazapine a aussi des effets secondaires. On parle d’effets indésirables ou d’effets secondaires lorsque vous avez une réaction indésirable après la prise d’une dose normale. Prescrit de manière réglementée, un antidépresseur peut avoir une efficacité redoutable dans l’atténuation des effets ou symptômes d’une dépression. Les réactions indésirables que peut provoquer la mirtazapine sont légion et varient d’un individu à un autre. Les principaux effets secondaires que vous pouvez ressentir après la prise de ce médicament sont entre autres :

  • La somnolence diurne ;
  • Une sensation de tanguer en marchant ;
  • Des maux de tête ;
  • Des troubles du sommeil ;
  • L’anxiété ;
  • Des troubles gastro-intestinaux ;
  • Des œdèmes ou des myoclonies  (parfois)…

Le risque de somnolence et de sommeil est très élevé chez les patients qui sont sous mirtazapine. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé de prendre ce médicament le soir plutôt que dans la journée. De même, les antidépresseurs comme la mirtazapine augmentent le risque de prise de poids.

Posologie et contre-indication

La posologie à respecter pour la prise de la mirtazapine varie d’un patient à un autre. Ce sont les signes cliniques observés par le médecin qui l’amène à prescrire la dose idéale. La dose à prescrire à un patient souffrant de la maladie de Parkinson sera ainsi différente de celle à prescrire à un autre. Toutefois, la dose quotidienne que conseillent les spécialistes est comprise entre 15 et 45 mg en moyenne par voie orale. Cette molécule est proscrite dans certains cas. Vous devez ainsi l’éviter si vous avez souffert d’une hypersensibilité à la mirtazapine ou à l’un de ses excipients. Il est aussi formellement interdit d’administrer un antidépresseur à base de mirtazapine à un enfant ou à un adolescent. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

laissez un commentaire